NL

FR

Bienvenue > Vivre écologiquement > Electricité

Electricité

Notre consommation

Nous consommons seulement 400 kWh/an.
Notre consommation n'atteint que 7,5% de celle d'une famille moyenne de 5 personnes !

Nos trucs pour économiser

Quatre conseils en or

  1. C'est possible de vivre avec beaucoup moins d'électroménagers,
    appareils utiles et superflus
  2. Mesurez mensuellement votre consommation, vous allez la faire diminuer automatiquement
  3. Utilisez un wattmètre pour mesurer la consommation de vos appareils
  4. Remplacez les lampes défectueuses par des lampes LED.
    Les lampes LED ont un haut rendement: 50% de l'énergie est convertie en lumière. Seulement 35% pour les lampes eco ou les tubes TL, 10% pour les ampoules à incandescence.
    L'intensité lumineuse d'une lampe se mesure en lumen.

Un éclairage moins intense

Malgré nos efforts, notre consommation d'énergie ne baissait plus! Quelle frustration! A quoi bon continuer de remplir mes tableaux de consommation?.
Que faire pour économiser plus d'énergie? A mes côtés une lampe brûlait. Littéralement!

Lamp met 11Watt en lampenkap DSCN4617_10
AVANT: Lampe de 11 W avec abat-jour - APRES: Lampe de 5 W sans abat-jour

Toutes ces lampes sont fournies avec abat-jour standard. Mais si vous voulez épargner il ne faut plus raisonner "standard". J'ai donc supprimé tous les abat-jours. Et... Wow! Bien plus de lumière dans la maison!

Sans abat-jour, l'intensité lumineuse diffusée par les lampes était devenue trop forte. Nous avons donc remplacé les ampoules de la maison. Nous avons opté pour des lampes LED avec un wattage beaucoup plus faible tout en conservant le même confort lumineux! Le nombre de lumen était resté identique, tout cela simplement en éliminant les abat-jours.

DSCN4622_10 DSCN4620_10
AVANT: Lampe de 3,5 W avec abat-jour - APRES: Lampe 2,5 W sans abat-jour

Nous avons placé des lampes de faible wattage là où nous séjournons le plus souvent. Les lampes plus puissantes vont dans des pièces que nous utilisons plus rarement.
Les lampes économiques les plus énergivores que nous avons remplacées ont été emmenées au magasin de seconde main.

Eco-dilemme
Nous n'avons pas encore remplacé toutes les ampoules économiques par des LED, car elles étaient encore en état de marche et nous trouvions dommage de les éliminer.
uitdaging C'est en effet un eco-dilemme. D'un côté, vous souhaitez économiser l'énergie en remplaçant toutes les lampes "eco" par des LED's. D'un autre côté, toutes ces lampes sont en bon état et elles ont nécessité quantité de matières premières et d'énergie pour leur fabrication! On ne peut donc pas les éliminer sans scrupules.
Nous avons donc conservé quelques lampes économiques de faible puissance à la maison lorsque leur remplacement par des LED's n'était pas vraiment indispensable.
Comme on peut le voir, vivre de manière écologique ne dispense pas de réfléchir!

lessismorepoetsvrouw Minimaliste: Beau et pratique!

Et... sincèrement je trouve que les lampes sans abat-jour sont plus jolies.
C'est donc minimaliste!

Et... les lampes sans abat-jour demandent bien moins de dépoussiérage. Qui refuserait cet avantage?
... Bien plus pratique!

Les lampes sans abat-jour:

Economies d'énergie et d'argent
Beauté minimaliste
Moins de dépoussiérage

Un grand point lumineux!

lamp2


Appareils

Les appareils électriques chez nous:

* éclairage

* lave-linge

* un PC et un moniteur très économes, imprimante et modem
   (modem allumé uniquement lorsque le PC fonctionne)

* appareil photo

* tondeuse à cheveux, rasoir et épilateur

* fer à repasser (utilisé max. 3x/an, pas seulement pour l'économie mais pour gagner du temps)

* foreuse et scie

* vélo électrique


Appareils électriques superflus:

Cuisine

* frigo & congélateur - les produits devant être maintenus au frais sont conservés dans le garage, le froid n'est pas indispensable si on est vegétalien, voir aussi vivre sans réfrigérateur

* plaque de cuisson électrique - le gaz = économe en énergie et permet une
   cuisson plus ajustée

* four électrique - nous utilisons le wonderpan sur le gaz

* micro-ondes - réservé aux personnes pressées qui ne prennent pas le temps de préparer leur 'nourriture' de base

* lave-vaisselle - le remplir et le vider prend autant de temps qu'une vaisselle à la main

* bouilloire électrique - coquemar-siffleur sur le gaz: bien plus économe en énergie

* percolateur & senseo - nous ne buvons pas de café, mais pour accueillir nos visiteurs
   nous préparons le café "manuellement" (filtre à café)

* friteuse - énergivore, alimentation trop grasse et... l'odeur!

* toaster, gaufrier, machine à glace, machine à pain, gourmet, etc
   Les utilisez-vous fréquemment? Entretemps, ils prennent la poussière!

le living

* tv - vivons notre propre vie plutôt que de contempler celle des autres
   (donc, pas de lecteur DVD non plus!)

* stereo - lisez ici notre argumentaire

* aspirateur - peu maniable, changer souvent de prise, conso électrique, coûteux à l'achat et à l'usage, odeur et bruit - un balai est plus pratique, pas d'électricité, bon marché, maniable et silencieux - lisez aussi le balai élimine l'aspirateur

* téléphone portable - consomme 24h/24h, 'l'ancien' téléphone à fil n'est pas
plus avantageux: on prend du temps pour bavarder et on néglige parfois d'autres tâches

salle de bains

* brosse à dents électrique - les brosses à dents ordinaires conviennent aussi bien

* sèche-cheveux - ils peuvent sécher d'eux-mêmes à l'air libre

chambre à coucher

* radio-réveil - consomme 24h/24h
   un réveille-matin mécanique fonctionne même en cas de panne électrique (tic-tac)
   réveil solaire permanent, durable et silencieux

* couverture électrique - une couette suplémentaire, une bouillote chaude?

* veilleuse - lisez ici notre méthode

linge

* sèche-linge - le linge peut sécher en plein air ou à l'intérieur sur le séchoir

brico et jardin

* tournevis électrique & ponceuse - coûteux, les utilise-t-on fréquemment?

* tondeuse électrique - tondeuse mécanique ou faux, fini le bruit et...plus besoin de fitness!

* taille-haie électrique - avec une cisaille, plus de bruit ni de câble à traîner

* souffleur de feuilles - avec un râteau, plus de bruit et un bon exercice pour les abdos


Pourquoi moins d'appareils électriques?

* Gaspillage d'énergie et atteintes au milieu

* Un défi à relever pour apprendre à s'en passer

* Nous voulons être indépendants

* Les appareils électriques sont coûteux à l'achat et à réparer

* Ils n'ont qu'une durée de vie limitée en comparaison des appareils manuels

* Leur production demande beaucoup de matières premières et d'énergie

* En fin de vie ils sont difficiles à démanteler et à recycler

* Ils causent des nuisances sonores

* Beaucoup sont simplement inutiles

* Ils favorisent un mode de vie peu sain


Des pannes de courant que nous ne remarquons pas!

stroomstoring Vendredi 27-03-2015 il y a eu une grande panne aux Pays-Bas, les ménages étaient sans courant, les trains ne roulaient plus, le trafic aérien était à l'arrêt.

Nous avons reçu dernièrement un courrier de notre fournisseur qui nous avertissait qu'à cause de travaux une coupure de courant était prochainement prévue. Nous avons inscrit cette date sur le calendrier, puis nous n'y avons plus fait attention.

elektriciteiskabels Lorsqu'un matin j'ai emmené les enfants à l'école, j'ai vu des camionnettes de la société d'électricité dans notre rue et des ouvriers travaillant sur les câbles.
"Je me suis dit: Oh oui, c'est vrai, il devait y avoir des travaux aujourd'hui".
Le courant avait été coupé et nous ne nous en sommes même pas aperçus!
En effet, nous avons tellement peu d'appareils électriques que nous n'en sommes pas dépendants.

A l'occasion de cette coupure aux Pays-Bas, j'ai été invitée à l'émission "EenVandaag", où j'ai expliqué à quel point notre société était devenue dépendante de la fourniture d'électricité, mais que nous, comme famille "verte" nous l'étions beaucoup moins! A écouter ici (à partir de 3' 27''):


Appareils alternatifs

Eclairage solaire ou basé sur nos mouvements

netgekoppeld Il existe des lampes qui fonctionnent à l'énergie solaire ou grâce aux mouvements. Disponibles en toutes sortes de dimensions et aspects. En cas de coupure, nous ne devons pas subir l'obscurité.
Et bien sûr, il est toujours agréable de bénéficier d'un éclairage fontionnant grâce aux énergies durables, indépendant du réseau!
Allumez votre lampe ici!

Lampes dans un "pot"

Ce pot est muni sur son couvercle d'un petit panneau solaire. Des lampes LED ont été fixées en dessous de ce couvercle. Un aimant permet de les allumer ou de les éteindre.

Nous avons le pot à lumière blanche à la maison. Il donne une lumière assez intense pour lire un livre.
Cette lampe peut être posée ou suspendue où on veut.

Si vous êtes créatifs, vous pouvez décorer agréablement ce pot.
Nous l'avons laissé tel quel (peut-être ne suis-je pas assez créative?) Lorsque vous le suspendez, son fond donne un joli effet lumineux, comme une fleur de lumière qui décore le sol. Nos enfants trouvent cela merveilleux!

Cette lumière est vive. Si vous souhaitez créer une ambiance lumineuse agréable, vous pouvez choisir la version colorée kiezen.

Ces pots lumineux à lumière blanche sont produits en Afrique du sud. Ils ont été conçus comme source lumineuse pour des populations qui vivent dans des régions sans électricité. De plus, leur fabrication a procuré 25 emplois temps-plein à des hommes et femmes dans ce pays. Il s'agit d'une production essentiellement manuelle, ce qui garantit une bonne qualité et une longue durée de vie!

Lampes de table

Pour ce type de lampe, nous présentons un exemplaire durable, la WakaWaka. Il s'agit de la lampe solaire la plus efficiente du marché.
La WakaWaka peut être déposée sur une bouteille. Vous obtenez ainsi une lampe de table.

En vendant les WakaWaka’s sur notre site, nous contribuons à ce que ces lampes puissent être acquises par des familles de pays en voie de développement. Dans le monde, il y a 1,5 milliard de gens qui ne disposent pas de raccordement à l'électricité et qui sont obligés de recourir à des lampes à pétrole pour leur éclairage. Ces lampes à kérosène sont:
- Dangereuses (+/- 16.000 brûlés graves PAR JOUR!
- Malsaines (780 millions de femmes et enfant inhalent les gaz de combustion: l'équivalent de deux paquets de cigarettes par jour).
- Coûteuses (jusqu'à 20% de leurs revenus).
- Très polluantes (265 millions de t. de CO2 = +/- 50% des émissions mondiales de l'éclairage domestique).

Il existe aussi un WakaWaka Power, qui est plus complet encore car il permet également de recharger vos petits apareils électriques.

Naturellement, il y a aussi un modèle de lampe de table solaire disponible.

Lampes de camping

Ces lampes de camping, dont l'usage n'est pas exclusivement réservé au camping!
Le modèle de gauche délivre une intensité lumineuse de 6,5 lumen. Il peut être rechargé grâce à sa manivelle.
Le modèle du milieu délivre une intensité lumineuse de 80 lumen et se recharge grâce à l'énergie solaire et à sa manivelle.
Le modèle de droite est rechargeable par l'énergie solaire et sa manivelle. Cette lampe ne procure pas uniquement de la lumière, car il y a aussi une radio incorporée. Plus une sortie usb permettant de recharger votre gsm.

Lampes de poche

Ces lampes existent dans de nombreuses versions.
Tout d'abord, la bonne vieille mais robuste torche dynamo.
Et naturellement une lampe de poche rechargeable en tournant sa manivelle.
Egalement une lampe de puissance délivrant 160 lumen, manuellement rechargeable elle aussi.

Lampes de poche "plus"

Ces lampes présentent plusieurs fonctions.
Avec le modèle de gauche vous avez en plus de sa lumière la possibilité de recharger votre gsm. Rechargeable grâce à sa manivelle.
Le modèle de droite joue également le rôle de chargeur gsm. La différence est que les deux fonctions de ce modèle sont assurées par une recharge à l'énergie solaire.

Lampe portable et à pendre: 2-en-1

Il y a aussi des modèles utilisables comme lampes portables ou comme lampes fixes (à pendre afin de garder les mains libres.
La version de gauche est un "modèle-accordéon", comprenant une lampe LED, déployable en lanterne qu'on peut suspendre et grâce à laquelle on peut recharger son gsm.
Avec la version de droite vous pourrez déployer/replier son crochet de suspension. ainsi, vous disposez soit d'une lampe de poche compacte ou d'une lampe à suspendre.

Eclairage de bicyclette rechargeable, sans batteries
Il y a quelque temps, j'ai voulu faire réparer la lampe de mon vélo car il y avait un problème de dynamo. Il m'a été répondu qu'on ne réparait plus cela car il n'y a plus maintenant que des lampes avec une batterie, bien plus simples.
Bien, mais je ne voulais pas rester dans l'obscurité.
Mais, une batterie, ce n'est pas très "éco"! On trouve alors cette lampe pour vélo rechargeable grâce à sa manivelle.

La cuisine

Vivre sans frigo

Nous vivons depuis un certain temps sans frigo ni congélateur et tout se passe bien. Notre consommation d'électricité s'en trouve d'autant diminuée. Et nous ne devons plus supporter leur agaçant bourdonnement.
Comment faisons-nous donc?
Nous mangeons végétalien. Donc, ni viande, ni poisson, ni produits laitiers. Cela rend plus aisée la vie sans réfrigérateur.
Il est très possible de conserver fruits et légumes sans frigo.
Et, lorsque nous mangeons des produits qui nécessitent malgré tout un peu de froid, nous les préparons et consommons directement après nos emplettes.

Légumes et fruits sans frigo?
Je fais mes courses une fois par semaine et je conçois nos menus en fonction de la durée de conservation de mes achats. Donc, les jours 1 et 2 nous mangeons les légumes à faible durée de conservation sans froid comme la salade, le paksoi, les épinards, broccolis, haricots verts... Les 3è et 4è jours, au tour des légumes qui se conservent plus longtemps. En fin de semaine les légumes à longue durée de conservation: carottes, poireaux, chou, courgette, betteraves, potirons, chicons.

Très souvent, les gens conservent leur légumes dans le frigo, mais pour nombre d'entre eux ce serait préférable de les conserver à l'extérieur plutôt que dans le réfrigérateur. Cela est valable pour les légumes comme les poivrons, les tomates, courgettes, concombres, aubergines, avocats ou potirons.
Avec ou sans frigo, il est toujours préférable de retirer les légumes de leur emballage plastique. Les légumes doivent pouvoir "respirer".

Comment procéder avec des denrées qui ont besoin de froid?
Nous les mangeons le jour de leur achat. Le jour d'après, tofu, tempeh. Ensuite nous mangeons des lentilles, des noix, des pois chiches et des haricots comme sources de protéines.
En général, nous mangeons le jour des achats tous les produits qui exigent du froid. Mais en fait, nous ne mangeons pas beaucoup d'autres produits que tofu et tempeh.

En été?
On nous a souvent demandé s'il est possible de vivre sans frigo même en été?
Oui, car nous utilisons les légumes frais de notre potager. Donc, pas besoin de frigo ou de mode de conservation particulier.

Manger les restes?
Que faire des restes "fatigués"?
Nous ne jetons jamais de nourriture! Nous mangeons deux repas par jour, à base de légumes, donc les restes sont conservés au maximum une demi journée et consommés rapidement.

Méthodes de conservation spécifiques
Nous avons appris à adapter nos modes de conservation. Les légumes qui croissent dans le sol sont conservés au frais et à l'obscurité: pommes de terre, oignons chicons, betteraves. Hélas, nous n'avons pas de cave. Nous emballons ces légumes dans des sacs en papier dans la fraîcheur du garage.
Les légumes comme les poireaux et les carottes sont conservés verticalement dans un bac rempli de terre humide.

Poires, pommes, bananes, abricots, prunes, pêches, fruits de la passion et tomates doivent être conservés séparément et pas déposés dans la corbeille à fruits ou à légumes. Car ils produisent de l'éthylène qui accélère la maturation de certains autres fruits et légume qui risquent alors de pourrir.
Pour les pommes de terre, l'éthylène est plutôt favorable parce que cette substance freine la germination. On peut donc conserver des pommes avec les pommes de terre.
Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez quels sont les fruits et légumes producteurs d'éthylène et quels sont ceux qui y sont sensibles. Cela permettra un bon tri.


Source: Centre flamand pour la conservation des produits maraîchers

Une chercheuse a collationné les connaissances de personnes plus âgées en matière de méthodes de conservation des aliments utilisées dans le passé. Son projet:

Le frigo solaire
Le soleil nous permet de produire de l'électricité(panneaux photovoltaïques) et de la chaleur: boiler solaire, douche solaire & cuiseur solaire.
Mais il est également possible de refroidir grâce au soleil!

Un refroidisseur solaire est basé sur l'utilisation de deux pots en terre cuite concentriques où on a disposé du sable humide entre les deux. L'eau contenue dans le sable va s'évaporer et faire baisser la température du pot interne.

Avec ce système il ne sera pas possible d'atteindre des t° aussi basses que dans un "vrai" frigo! Mais quand même plusieurs degrés en-dessous de la t° ambiante.

Séchoir
Avec un séchoir, il est possible de fortement prolonger la durée de conservation de fruits et légumes. Mais nous ne le faisons pas car nous préférons les aliments frais aux aliments séchés. Mais, pour toute personne intéressée vous pourrez trouver ici plus d'infos afin de fabriquer vous-même votre séchoir.

Vivre sans frigo, c'est "cool"
Vivre sans frigo, est parfaitement faisable. L'avantage est que, en dehors d'une diminution de la consommation d'énergie, c'est aussi intégrer la préoccupation de la manière dont fruits et légumes sont cultivés et prolonger ce souci par les méthodes de leur conservation. Si elles sont bien appliquées, fruits et légumes pourris ne seront que très rares.
Pour un mode de vie durable, l'idéal est de cultiver soi-même ses légumes en prenant soin de choisir espèces et variétés anciennes, dont les bonnes propriétés de conservation permettent de se passer de réfrigérateur. Elles s'acommodent très bien des méthodes alternatives de conservation.
Je prévois donc que la nouvelle tendance sera: Sans frigo, c'est "cool"!

La casserole magique

Le casserole magique, un conte de fées? Non, bien sûr, cela existe réellement!
Il s'agit d'une casserole qu'on pose sur le fourneau et qui joue le rôle d'un four. Etant donné que seule cette poêle est chauffée et non le four, vous réchauffez moins de volume et vous générez une substantielle économie d'énergie. Cela est à comparer à un four électrique ou au gaz.

Du silence!
Un autre avantage: Un four électrique à circulation d'air est muni d'un ventilateur intégré assez bruyant... qui continue de bourdonner alors que vous êtes en train de déguster votre délicieuse tarte.
Avec le casserole magique ce bruit n'existe pas. Vous pouvez continuer de vaquer à vos occupations dans la cuisine (ou faire la vaisselle) et profiter tranquillement de votre pâtisserie fraichement cuite, mmm!

Economie d'argent et d'espace
Avec la casserole magique vous pourrez vous passer d'un four à la maison, ce qui génère une réelle économie. Mais, tout aussi important, cela va libérer de l'espace dans votre cuisine!

Comment ça marche?
Cette casserole a la forme d'un turban, dans lequel vous disposez la préparation à cuire. Il se ferme grâce à un couvercle muni d'orifices de ventilation. Sur le fourneau, vous posez la partie inférieure, munie d'un trou en son milieu. Cet élément se réchauffe, la chaleur est conduite par l'ouverture du milieu, se répand dans la poêle et quitte celle-ci par les orifices de ventilation. La chaleur est donc répartie uniformément ce qui permet une bonne cuisson très régulière.
La casserole magique peut être utilisé sur tous les types de fourneaux, quelle que soit la source d'énergie: gaz, taques électriques mais également induction ou poêle à bois.

Et... l'aluminium?
On me demande souvent si l'usage de la cassrole magique en aluminium ne présente pas de risques pour la santé, car l'aluminium est suspecté de jouer un rôle dans l'apparition de la démence et d'Alzheimer ? Des sources scientifiques rapportent que dans ce cas la responsabilité de l'aluminium est peu vraisemblable (sources). Si d'aventure un rôle pouvait être suspecté, il vous faudrait vraiment absorber beaucoup d'aluminium. Cela paraît très difficile dans le cadre d'une utilisation normale dans la vie quotidienne (source).

Nous utilisons la casserole magique maximum une fois par mois pour cuire une tarte. Il y a beaucoup plus de risques d'absorber de l'aluminium via les déodorants (l'aluminium y représente un ingrédient majeur, qui a la propriété de bloquer les pores sudoripares, afin que la peau produise moins de sueur), via nourritures et boissons en conserves, feuilles d'aluminium en emballages, additifs alimentaires (divers composant "E" en contiennent) et les vaccins (leur hydroxyde d'aluminium modifie les mécanismes immunitaires face à certains antigènes).

Où se le procurer?
Vous pouvez commander ici .

Vous constaterez donc qu'économies d'énergie, d'argent et d'espace sont parfaitement compatibles avec la préparation d'une succulente tarte. L'éco-vie est formidable!

La marmite norvégienne et Hooimadam

Encore un bon conseil afin d'économiser l'énergie dans votre cuisine: l'utilisation d'une marmite norvégienne. Placez vos aliments à cuire dans ce dispositif qui permettra l'achèvement de la cuisson tout en arrêtant l'utilisation de gaz ou d'électricité. Ideal pour les potées, le riz brun, les pois chiches, haricots ou lentilles!

Nous ne possédons pas de marmite norvégienne faute de place nécessaire. J'utilise plutôt un "thé cosy" (petit sac isolant à placer sur la théière). Il est également possible de placer la casserole chaude sous votre couette.
Le problème avec le thé-cosy est que seuls de petits récipients peuvent y prendre place. Et mettre les plus grands sous la couette ne me semble pas être une si bonne idée... S'il se renverse, je pourrai laver toute ma literie. Dans ce cas, plus d'économie d'énergie, mais plutôt un gaspillage!

J'ai donc été très satisfaite à la découverte du Hooimadam. En effet, il est bien adapté aux petits comme aux grands récipients. Et lorsque nous ne l'utilisons pas, il peut se ranger dans un faible espace.
Le Hooimadam (traduction littérale: la "dame de foin") est disponible en différents formats et coloris.

Un exemple: Le soir, nous mettons à tremper des pois chiches ou des haricots. Le lendemain matin, nous les rinçons à l'eau et lançons la cuisson. Une fois la cuisson bien amorcée (ébullition), nous mettons la casserole dans le hooimadam et le soir, la cuisson est achevée.
Pour le riz brun, nous lançons la cuisson le matin, puis dans le hooimadam et... c'est prêt pour le repas de midi. Nous obtenons un riz parfaitement cuit.

Mixeur manuel

Notre blender fonctionne sans électricité, mais est actionné à la main.

Gain de place
L'avantage est que ce simple appareil n'est pas fourni avec une multitude d'accessoires qu'on n'arrive pas à caser dans les armoires de la cuisine et que, de toutes façons, on n'utilise quasiment jamais.
Ce blender a été concu au départ pour le camping et son piétement peut prendre place dans le bol pour entrer facilement dans un sac à dos. Et, naturellement, également dans vos armoires de cuisine où l'espace pourra ainsi être réservé pour de plus grands objets.

Etant donné que ce blender de camping est assez léger, il faudra le fixer à un support avant usage grâce à la clé fournie. Vous pourrez ainsi déployer assez de force pour qu'il fonctionne correctement.

Vitesses
Il y a deux vitesses différentes. Lorsque la manivelle est fixée en haut, la vitesse est moyenne et lorsqu'elle est fixée en bas, on obtient la vitesse maximale!

Je suis très satisfaite de ce nouveau mixeur comparé à un blender électrique. Il prend moins de place dans mes armoires et je peux préparer un délicieux lait de noix sans produire de déchets!

Ce mixeur est disponible ICI .

Ce petit film vous montre son fonctionnement:

Des accessoires de cuisine sans électricité

Nous avons également acquis le Multi-couteau :

D'autres modèles sont également disponibles:

Encore un autre Multi-couteau il fonctionne en tirant sur une corde. Et un hache-légumes qui tourne et hache lorsqu'on presse sur un bouton. Il peut être utilisé avec de nombreuses variétés de légumes.

Un moulin à légumes et une pratique machine multifonctions qui est actionnée par une manivelle:

il est possible de préparer d'excellentes salades de chou, des burgers de pois chiches, hacher finement des noix pour une tarte choco-dattes-cajou. Donc, un bon appareil très pratique, qui n'occupe pas trop de place dans les armoires et qui fonctionne sans électricité.

Horloges et réveils solaire ou à eau

Nous avons éliminé depuis longtemps notre radio-réveil afin d'économiser l'énergie et l'avons remplacé par un réveil mécanique. Mais, le tic-tac est parfois exaspérant.
Parfois, je rouspète sur la belle horloge de notre living. Non pas parce qu'elle fontionne sur batteries, mais de nouveau à cause de son tic-tac. J'admets être allergique aux bruits. zonnewekker
C'est pourquoi je me suis mise en recherche d'une solution durable et silencieuse. Et, j'ai découvert toute une gamme d'horloges et réveils fonctionnant à l'énergie solaire ou à... l'eau.
Nous avons maintenant horloges/réveils solaires.

Horloges et réveils solaires ou à eau

waterklok waterklok_can weerstation

Horloges et réveils solaires

zonnewekker

Radios solaires

Divers modèles de radios solaires sont disponibles. Très pratiques en cas de panne d'électricité, vous pouvez malgré tout rester au courant de l'info. Mais, même sans incidents, ces radios sont très utiles.

Le premier modèle (noir) peut être rechargé grâce au solaire ou manuellement.
Le deuxième modèle (blanc) est une radio et lampe de poche, 2-en-1. A recharger via les panneaux solaires ou manuellement.
Le troisième modèle (bleu) présente cinq fonctions: Radio FM Scan, lampe de poche, chargeur de secours, chargeur de batterie et alarme.


stofzuigerverbod

Balai ou aspirateur

Si j'ai éliminé certains appareils électriques, ce n'est pas seulement en raison d'économies d'énergie mais également pour nombre d'autres raisons.
l'aspirateur, p.ex. qui est "naturellement" présent dans la plupart des ménages et que nous possédions aussi, possédions.....

Un appareil peu pratique et lourd
Mais, trimballer cette chose, affreux! Gravir un escalier avec ce lourd engin et, bien sûr, traîner le tuyau d'aspiration qui reste à pendouiller derrière la balustrade.
Une fois en haut, brancher la fiche, aspirer, retirer la fiche, chambre suivante, brancher la fiche, aspirer, retirer la fiche, ... et traîner à nouveau ce damné appareil et son tuyau, descendre l'escalier.

Le bruit
herrie Le bruit produit par cet appareil ressemble à celui d'un hélicoptère qui aurait atterri dans la maison!

Le débarras
L'espace pris par l'aspirateur est loin d'être négligeable. Sans parler de ce f... tuyau d'aspiration qui tombe toujours et pour lequel il faut acquérir un enrouleur spécial.

Cher à l'achat et à l'usage
Un aspirateur, ce n'est pas spécialement bon marché et, en plus de l'achat de l'appareil, devez-vous de temps à autre acheter des sacs neufs dont le prix vient encore s'ajouter.
Et, comme par hasard, c'est lorsque vous venez d'acheter une nouvelle provision de sacs que l'aspirateur tombe en panne. Comme la réparation risque de coûter plus cher que l'achat d'un nouvel appareil, il faudra donc en acheter un neuf. Et... les sacs que vous venez d'acheter ne conviennent plus au nouveau modèle!

bezem L'odeur
En outre, lors de son usage, l'aspirateur répand partout dans la maison une merveilleuse odeur de moisi.

La solution: le balai
Je me suis dit: il y a moyen de procéder autrement. Comment faisaient nos grands parents? Un balai: plus facile, silencieux, plus maniable, bon marché, sans odeur et sans consommation électrique. Pourquoi utiliser absolument un aspirateur, me suis-je souvent demandé?
Donc, depuis des années, nous n'utilisons plus d'aspirateur et sommes satisfaits de notre balai et ramassette.
Parfois, la solution devrait sauter aux yeux!


Faux ou tondeuse à gazon

Un superbe temps estival, à profiter de son jardin… Et voilà que le voisin a décidé de tondre sa pelouse. Fin de la sérénité! On se réfugie à l'intérieur, on ferme portes et fenêtres pour échapper au vacarme.
Lorsque j'avais 18 ans j'ai écrit ceci:
“Ce beau silence qu'au dehors,
J'aimais mieux que de Bach ses quatuors.”
Et il m'apparut que le vacarme des tondeuses à gazon se faisait de plus en plus envahissant? Dans le passé on utilisait de simples tondeuses poussées, l'heure actuelle a vu l'apparition de tracteurs-tondeuses sur nos espaces verts. Et de plus, ces engins sont tout à fait inutiles, puisque l'herbe repousse sans cesse. Je ne comprends pas pourquoi les gens passent leur temps à cette activité? Uniquement parce que l'habitude des pelouses s'est enracinée chez nous.

Un gazon est tout sauf un espace naturel. Les graminées se rencontrent dans les milieux naturels en tant qu'écosystème pionnier, comme p. ex. après un incendie.
Ensuite, l'écosystème évolue vers un milieu équilibré où les graminées ont pratiquement disparu. Afin de conserver un gazon on entrave toute évolution et développement naturel de l'écosystème. C'est exactement ce qu'on fait en tondant régulièrement la pelouse.
Un jardin naturel ne comporte pas de grande surface de pelouse, mais bien des plantes adaptées à cet habitat (au type de sol, à l'exposition ombre/lumière, ...). Un tel jardin demande également beaucoup moins d'entretien car on n'y combat pas la nature, mais on collabore avec elle.

Nous ne tondons pas nos surfaces, ce qui permet à des espèces sauvages de s'implanter et prospérer. Cela augmente la biodiversité et nous voyons apparaître une magnifique palette de couleurs. Nos enfants adorent ceuillir des fleurs champêtres et notre chat aime se glisser dans les herbes. De temps en temps, nous fauchons les sentiers à la faux afin qu'ils restent accessibles. Cela épargne notre temps, notre électricité et surtout nous n'avons pas à supporter le bruit.

Je vous souhaite un été coloré, diversifié et... silencieux!


Electricité verte

Electricité: verte et progressive

D'abord économiser avant d'opter pour l'électricité verte

Bien sûr, il y a de nombreuses méthodes destinées à produire de l'énergie verte, comme les panneaux solaires, les chauffe-eau solaires et les éoliennes. A ce sujet, nous vous renvoyons à nos annotations en marge.
Remarquons d'abord que l'énergie "verte" ainsi produite ne l'est pas entièrement car la fabrication de ces appareils a demandé beaucoup d'énergie et de matières premières.
Ensuite, et plus important, il est toujours préférable d'ECONOMISER l'énergie avant de se tourner vers des sources d'énergie verte. On peut voir actuellement nombre de gens choisir des ressources énergétiques "durables" et ensuite gaspiller étourdiment parce que c'est "vert et gratis" (?)
Nous ne sommes pas opposés aux solutions techniques pour résoudre des problématiques environnementales, mais il est possible de réaliser de vrais progrès si nous sommes prêts à revoir certains de nos comportements. Le mieux est d'abord de réfléchir à sa manière de vivre et ainsi épargner l'énergie. D'éventuels investissements dans les énergies renouvelables viendront ensuite.
Naturellement, le monde politique n'est pas prêt à favoriser ces comportments car la priorité est accordée à l'économie et au profit. Par ailleurs, des subventions massives sont octroyées à la production d'énergies alternatives. Cela ne signifie pas qu'il s'agit là des solutions les meilleures et les plus durables.

L'électricité verte est-elle réellement verte?

Fournisseurs d'électricité verte
Bien que la majorité des fournisseurs d'électricité présentent également une offre "verte" il y a de fortes différences quant à la réalité de l'offre et quant à l'origine réelle de ce courant "vert".
A l'évidence, certaines productions d'énergie verte méritent cette appellation bien plus que d'autres. De plus, certains fournisseurs ont "verdi" leur offre simplement en achetant des certificats verts. Ils ont donc obtenu un "label vert" mensonger, sans produire cette énergie verte.
Il est donc préférable de se tourner vers des fournisseurs en mesure de prouver l'origine de leurs électrons: éoliennes, panneaux solaires, ...

Vous trouverez ici un aperçu des fournisseurs d'électricité verte en Belgique:


Source: Greenpeace Belgique

Coûts et inefficience des énergies durables
On croit souvent que l'électricité verte est entièrement "verte et gratuite", mais cela est faux! En effet, la production d'énergie durable nécessite également de l'énergie, comme pour la fabrication d'éoliennes et de panneaux solaires.

En conséquence, investir dans les énergies durables n'est pas la manière la plus efficace d'économiser l'énergie, car:
- Investir 500 euros en panneaux solaires donne un rendement de 70kWh
- Investir 500 euros dans un chauffe-eau solaire donne un rendement de 250 kWh
- Investir 500 euros dans l'isolation de la toiture donne un rendement de 4000kWh
Source: Zonne-hype

Pertes de rendement et électricité verte
Mais, plus important encore est le fait que lors de la production et de l'acheminement de l'électricité, les pertes sont de 60%, ce qui signifie que pour chaque kWh utilisé à la maison, il faudra donc produire 2,5kWh !
l'électricité verte est également concernée par ce phénomène. D'abord, transformer le courant continu en courant alternatif, puis les pertes dues au transport, ce qui explique que l'électricité verte elle aussi, subit une grande perte de rendement.
Utiliser des taques de cuisson au gaz, un boiler gaz ou fonctionnant grâce au chauffage central permet d'éviter toutes les pertes liées à l'usage de l'électricité.

Un soutien critique aux énergies durables
Comprenez-moi bien, je suis une adepte du courant vert et des énergies durables, mais je suis également critique car j'ai souvent constaté que l'utilisation d'électricité verte servait trop volontiers d'excuse pour justifier son gaspillage:

Le kWh le plus vert est le kWh non-consommé

Certaines personnes pensent même que la surconsommation d'électricité "verte" est justifiable afin de soutenir l'économie "verte":

L'économie "verte" prend souvent la forme du
"greenwashing" orchestré par le capitalisme!

Facturation progressive

En Wallonie les personnes qui consomment peu d'électricité vont, en proportion, payer moins que celles qui consomment beaucoup. Jusqu'à présent, un tarif standard était appliqué et donc, chacun payait le même prix pour chaque kWh consommé.
Depuis peu, en Wallonie, le principe suivant est appliqué:
- 500 kWh/an gratuits sont octroyés à chaque consommateur (ou ménage)
- plus vous consommerez et plus élevé sera le prix de chaque kWh

Mais: Electricité gratuite=atteintes à l'environnement
Cette première mesure m'a bien sûr réjoui dans un premier temps, car nous ne consommons que 500 kWh par an, cela signifie que nous ne devions plus payer pour notre électricité. Au contraire, nous recevons de l'argent grâce à notre production d'électricité photovoltaïque.
Mais, après la satisfaction des premiers temps, j'ai trouvé que cette décision était regrettable. Car, hélas, pour beaucoup de personnes, le porte-monnaie était devenu la seule motivation d'économiser l'énergie. En conclusion, il semblerait que seule la perspective de renchérir le coût de l'électricité devrait pousser les gens à économiser davantage. Naturellement, ces 500 kWh gratuits allègent la facture annuelle, mais à terme, ce mécanisme encourage les gens à consommer plus. Pour l'environnement, cette bonne nouvelle n'en est pas une...

Tarification progressive
Je suis très satisfaite de cette deuxième mesure. Car cela signifie qu'il n'y a plus de tarif fixe pour l'électricité mais un prix qui augmente en fonction des kWh consommés.

La deuxième colonne de ce tableau "Prix moyen SANS tarifaction progressive" indique les prix qui sont payés maintenant en fonction du nombre de kWh consommés/an. La troisième colonne "Prix moyen AVEC tarification progressive" indique les prix payés grâce au système de tarification progressive, selon les kwh/an consommés. La dernière colonne indique la différence des prix payés sur base annuelle. Donc, les ménages qui consommeront peu seront financièrement avantagés et paieront moins que ceux qui gaspillent.

Le rêve devenu réalité
Je rêve depuis longtemps d'une telle disposition et je bondis de joie lorsque je découvre que cela va enfin être appliqué ici. Mais je lis également que ce mode de facturation n'a rien de bien original et qu'il a déjà été adopté dans de nombreux pays:

Qu'attend-on aux Pays-Bas et en Flandre pour appliquer ce principe?


Les panneaux solaires

Pour des offres de panneaux solaires cliquez ici.

Comment çà marche?

Un panneau solaire ou panneau PV (en anglais 'Photo-Voltaic') transforme l'énergie solaire en électricité. Les cellules solaires sont faites de silicium, réparti en deux couches superposées. Sous l'influence de la lumière, un courant électrique va être généré. Pour cette raison, on parlera de cellules photovoltaïques (de "photos" lumière et de "volt" qui est l'unité de tension électrique).
La puissance maximale pouvant être délivrée par un panneau solaire est appelée puissance de crète (ou de pointe)et écrite d'après le symblole Wp (Watt-pointe).

Système connecté au réseau ou autonome?

L'électricité produite est injectée sur le réseau via un onduleur (DC-AC), il s'agit donc d'un système connecté. Si, à la maison on consomme moins d'électricité que ce que produisent les panneaux, on voit tourner le compteur à l'envers.
Le courant peut également être stocké dans des batteries. On parlera alors d'un système autonome.

Un peu de technique

Le rendement d'un panneau dépend de plusieurs facteurs:
  1. Leur angle d'incidence: en Belgique et aux Pays-Bas l'angle optimal est de 35°-36°. Mais entre 20°-60° le rendement diminuera de 5%.
  2. Leur angle d'orientation: il est optimal vers 5° par rapport à une orientation Sud-Ouest. S'ils sont orientés entre les secteurs sud-ouest et sud-est, il y aura 5% de perte. Avec un suiveur solaire (qui suit le mouvement apparent du soleil) la production sera optimale.
  3. Rendement: =pourcentage d'énergie solaire converti en électricité. Les recherches-développements en cours permettront d'augmenter les rendements.
  4. Heures d'ensoleillement: le nombre d'heures sans nuages/an. Ce nombre varie en fonction de la localisation (voir carte).
  5. Temperature: les trop hautes t° font chuter le rendement, car il y a une meilleure conductivité électrique aux basses temperatures. Lors d'une journée ensoleillée en octobre (10°C)le rendement peut être plus élevé qu'en été (35°C). le refroidissement des panneaux grâce au vent ou à la pluie améliorera leur rendement.
  6. Système: un système autonome demandera un potentiel de stockage élevé. Lorsque la charge est complète, le système ne stocke plus rien et les panneaux produisent inutilement.

Monos et polycristallins

Il y a plusieurs sortes de panneaux solaires sur le marché:
  1. Panneaux monocristallins: Les cellules solaires sont produites à partir d'un cristal unique. Ces panneaux sont plus coûteux mais ils présentent un rendement plus élevé par unité de surface. Les cellules monocristallines sont reconnaissables à leur surface unie bleu foncé à noir.
  2. Panneaux plycristallins: Les cellules sont produites à partir de nombreux cristaux assemblés. De tels panneaux sont relativement moins chers mais offrent un rendement plus faible par unité de surface. Les cellules polycristallines sont reconnaissables à leur structure en motifs imbriqués.
  3. Panneaux solaires silicium amorphe: Ils ne contiennement pas de cristaux. De ce fait ils peuvent être flexibles et sont utilisés dans des films solaires très fins. Ils sont très bon marché mais leur rendement est également nettement moins élevé que celui des autres matériaux.
monocristal polycristal amorphe

Quelques réflexions

1. Les panneaux solaires sont un business en plein "boum"! Les installateurs ne sont pas toujours motivés par des arguments environnementaux, il s'agit souvent d'une simple stratégie marketing où les gains doivent être maximisés. Nous ne consommons pas assez d'énergie pour justifier l'installation de panneaux solaires. Et les installateurs que nous avons contactés nous ont conseillé de consommer davantage d'électricité...

2. Je trouve qu'on accorde beaucoup trop d'importance à l'innovation technique et beaucoup trop peu aux changements de comportements: Le kWh le plus vert est le kWh qu'on a économisé!

3. Les panneaux solaires sont "hype", mais ne sont pas les meilleurs investissements en faveur de l'environnement. Voir également l'article "hype solaire" Downloads:

Des aides sont offertes pour l'installation de panneaux solaires, mais on devrait insister auprès des pouvoirs publics pour d'abord favoriser :

4. Les panneaux solaires ont une durée de vie technique de 25 ans. La recherche progresse très rapidement et je m'en réjouis mais il faudrait qu'à l'avenir les panneaux solaires soient remplacés bien avant cette échéance, car de cette manière, leur rendement resterait optimal bien plus longtemps.
Je ne souhaite pas plaider contre l'investissement en panneaux solaires, mais je voudrais faire prendre conscience au public qu'il ne sert à rien d'investir excessivement, car le rapport bénéfices/coûts pourrait vite retomber. Il faut en priorité veiller à diminuer au maximum la consommation et seulement ensuite, penser aux panneaux solaires en fonction des besoins réels.

Source: Wikipedia - Ode NL - Zonnepanelen-info.nl

Notre installation

J'ai longtemps différé l'achat de panneaux solaires. Je pense en effet qu'il est prioritaire de limiter sa consommation au maximum, car de cette manière on réduit la nécessité de recourir aux panneaux, ce qui est bénéfique pour l'environnement. Chaque kWh non-consommé est le meilleur kWh vert!
Maintenant, nous avons atteint notre consommation minimale de 500kWh/an et donc, nous avons installé nos panneaux solaires photovoltaïques.

Installation autonome ou reliée au réseau
Je rêve d'une installation autonome où l'électricité serait stockée dans des accus, ce qui dispenserait d'une connexion au réseau électrique. Cela nous permettrait de devenir totalement autoproducteurs!
Mais après avoir fait nos calculs, selon l'expérience vécue par des gens "off-grid" et avoir entendu des experts, il nous semble préférable de rester connectés au réseau de distribution d'électricité. Cela se justifie au points de vue environnemental et financier.

En usage quotidien, c'est souvent au moment où vos panneaux atteignent leur rendement maximal que vos besoins sont les plus faibles.
Cela vaut aussi sur base annuelle. Soulignons qu'en hiver on peut moins compter sur le rayonnement solaire, mais la consommation électrique est plus élevée qu'en été. Cela signifie qu'afin d'assurer une plus forte production de courant en hiver, vous aurez donc besoin d'un plus grand nombre de panneaux et d'accus pour stocker cette énergie.
Ces panneaux et accus supplémentaires ne sont bons ni pour l'environnement ni pour le portefeuille!

Une installation raccordée au réseau permet à celui-ci de jouer le rôle de stock du surplus produit en été que vous récupérerez en hiver. Le réseau de distribution fonctionne ainsi comme un grand accumulateur.
En conclusion, nous nous orientons vers une installation connectée.

Une trop faible consommation d'électricité...
J'ai sollicité de nombreuses offres, mais souvent les vendeurs voulaient nous imposer une installation surdimensionnée dont nous n'avons pas besoin. Il semble qu'ils n'aient que de grands équipements dans leur gamme ?? J'ai répondu que je voulais un équipement adapté à notre consommation. Leur argument était que je pourrais consommer davantage puisque c'était à la fois vert et gratuit...?
Des installateurs ont donc pris prétexte de soucis environnementaux alors qu'en réalité il s'agit uniquement de leur profit!

Installation en façade
Deuxième difficulté: notre toiture est orientée est-ouest. Mais je souhaitais que les panneaux soient placés vers le sud pour une question de rendement optimal. C'est pourquoi ils ont été installés en façade. Je dus donc me mettre à la recherche d'un installateur qui pourrait me livrer de plus petits équipements susceptibles d'être montés en façade.

Détails techniques
Nous avons maintenant une installation de trois panneaux de 190Wp, en tout 570Wp. Grâce à un rendement de 90% elle génère 513WP sur base annuelle. Les panneaux sont de la marque SenerSun monocristallin raccordés à un onduleur StecaGrid500.


De l'eau chaude gratuite sans chauffe-eau solaire

Pendant les mois d'été nous produisons notre eau chaude gratuite, avec laquelle nous nous lavons et lessivons. Mais nous n'avons pas de boiler solaire. Comment procédons-nous?

zonnedouche Avec la douche solaire! Ce nom évoque un dispositf avec lequel il est uniquement possible de réchauffer l'eau pour la douche. Mais cette eau chaude peut également être utilisée pour faire la lessive.

Le principe de la douche solaire est très simple:
C'est un sac noir qu'on remplit d'eau, qu'on place en plein soleil qui réchauffe l'eau. Chez nous, ce système est suspendu à l'extérieur lors de chaque belle journée ensoleillée.

Nous le remplissons uniquement avec de l'eau de pluie afin d'économiser l'eau de distribution.

Economiser gaz et électricité
La douche solaire vous permettra même, lors de journées ensoleillées, de couper votre chaudière ou votre boiler électrique. Une belle économie de gaz ou electricité!

zonneboiler Pourquoi pas de chauffe-eau solaire?
On nous demande souvent pourquoi nous n'avons pas de chauffe-eau solaire?
Parce que nous ne nous douchons pas, mais nous nous lavons à l'évier, ce qui permet d'économiser les dizaines de litres d'eau chaude dont nous aurions besoin avec la douche.
D'ailleurs, un boiler solaire nécessite un raccordement électrique et cette installation coûte très cher. Tandis qu'une douche solaire sans électricité, cela fonctionne et coûte seulement €10.
Pourquoi donc se compliquer la vie?

Films & documentaires

Films et documentaires inspirant de ce sujet (et tous les autres sujets) vous pouvez voir sur ma page Films & docs.

Cet page est seulement disponible pour les membres.
Devenez aussi membre et recevez accès à 302 video's!


Downloads

Plus d'info et les sources de ce sujet (et tous les autres sujets) vous trouvez sur ma page Downloads.

Cet page est seulement disponible pour les membres.
Devenez aussi membre et recevez accès à 113 downloads!

Eco-shop

Boeken

Annonces